Top

Communiqué


communiq_press_web


ECOLOBICY ça roule de source !

Ecologie, agriculture et bicyclette à l’autre bout de la planète -  12 mois d’itinérance à vélo

C’est le leitmotiv d’Ecolobicy, un projet porté par un jeune couple breton motivé par le défi, l’aventure et les rencontres humaines. Leurs objectifs : parcourir la Nouvelle-Zélande à vélo pendant douze mois, à la recherche d’expériences et d’initiatives originales en agriculture et dans la gestion des espaces naturels, leur domaine de prédilection et leur profession. « Nous voulons, à travers ce projet, tisser des liens riches entre la France et l’Océanie autour d’un sujet d’utilité publique : le développement durable. Ainsi, Ecolobicy nous permettra de concilier épanouissement personnel et vie professionnelle ». « Le choix du vélo comme moyen de locomotion nous est apparu naturellement. Il est le moyen de transport le plus complémentaire : écologique, libre, pratique, introspectif… Il nous permet d’être acteur de notre mobilité et de favoriser les rencontres. »

Matthias Arbion (27 ans) et Violaine Rondet (28 ans), tous deux ingénieurs en environnement et spécialisés dans la gestion des espaces naturels, partiront en novembre 2009, « frais et dispo », en direction d’Auckland, Nouvelle-Zélande.

La Nouvelle-Zélande, un pays éco-responsable aux paysages variés et à la météo capricieuse.
L’ancienne terre des Maoris est un pays étonnant de pureté et d’immensité où se côtoient plages de sable fin, montagnes et glaciers, forêts tropicales, rivières et cascades, lacs, cachalots, dauphins, sans oublier le mystérieux Kiwi… Dû à son long isolement du reste du monde et à sa biogéographie insulaire, la Nouvelle-Zélande abrite une faune et flore très particulière, dite endémique: près de 80 % de sa flore est unique au monde ! On comprend alors le choix porté par Matthias et Violaine pour entamer leurs aventures roulantes. D’ailleurs, Il faudra un peu de courage à nos deux reporters en herbe pour affronter les quatre saisons d’une journée « typiquement » néo-zélandaise, ainsi que ses reliefs à couper le souffle.


Le projet du jeune couple s’inscrit dans le contexte actuel de prise de conscience politique et publique d’une urgence environnementale autour de la préservation de la biodiversité, qui reste un enjeu majeur de notre société et une composante essentielle du développement durable. C’est d’ailleurs face à cette urgence que les Nations Unis ont proclamé 2010 « année de la biodiversité ». L’époque charnière (et le point de non retour) à laquelle nous nous trouvons, doit nous amener à une réflexion plus engagée vers l’action. Le retour d’expériences devient alors primordial pour avancer dans la bonne direction. Ecolobicy se donne comme mission d’apporter sa contribution en relatant et en comparant les stratégies neo-zélandaises et françaises dans ce domaine.

Matthias et Violaine diffuseront régulièrement des photo-reportages, des vidéos et des articles de presse sur leur site Internet, retraçant leur périple et leurs rencontres. Ils seront également suivis par une classe de cycle 3 (CE2, CM1 et CM2) de l’école de « Notre Dame de Joie  » de « Pontivy », ainsi que par une classe de collège de l’île de la Réunion. A l’issu de l’année scolaire, la classe bretonne aura pour objectif de réaliser un documentaire audiovisuel basé sur une comparaison entre la Bretagne et la Nouvelle Zélande et de le présenter au festival « Plein la bobine » de la Bourboule.

De nombreux acteurs du développement local, de la gestion des espaces et quelques universitaires seront rencontrés pour partager leurs expériences et leurs connaissances dans leur domaine. Ceci, afin de rapporter et d’échanger sur des modes de pensées et des points de vu différents, et pourquoi pas, transposer certaines réflexions et initiatives en France.

Les rencontres seront favorisées par la pratique du WWOOFing (= World Wide Opportunities on Organic Farms). L’idée de ce concept, également pratiqué en France, est d’échanger le gîte et le couvert contre une demi-journée de travail, qui consiste à participer au fonctionnement de l’exploitation agricole hôte.

Suivez l’aventure, devenez partenaire ou simplement soutenez les : retrouver Ecolobicy sur le net  – www.ecolobicy.fr